Après Touch ID et Face ID : Apple prépare un "Breath ID" pour éliminer la découpe de l’écran iPhone X

0
36

iphone-brevet-breath-id.jpgDans la série des rumeurs provenant de sous-traitants
asiatique d’Apple, en voici une plutôt inattendue. Alors qu’Apple a pris une
avance certaine sur la concurrence en dotant les iPhone X
d’une reconnaissance de visage particulièrement performante,
la firme à la pomme planche déjà sur la prochaine génération
qui offrirait, selon un brevet en cours de dépôt, un certain nombre
d’avantages par rapport à la reconnaissance faciale
.

Ce Face ID « Version 2 » ne se concentrerait plus sur l’intégralité du visage
mais utiliserait un identifiant biométrique encore plus
précis
 : l’haleine. Celle-ci, unique parmi 100 millions pour
chacun d’entre nous, atteindrait un taux de fiabilité largement supérieure à la
lecture faciale, sans en avoir certains inconvénients.

Selon les termes du brevet repéré et les sources en provenance des
sous-traitants asiatiques qui travaillent sur les premiers prototypes
(l’information est apparue initialement sur le réseau social chinois Weibo), il
serait question de l’intégration d’un capteur d’haleine dans
de prochains iPhone. L’idée est d’utiliser l’emplacement déjà disponible pour
le micro, en lui ajoutant un capteur que l’on imagine nommé « Breath
ID
« , dans la lignée des Touch ID et Face ID jusqu’alors utilisés.

brevet-breath-id-2.jpg

Il ne serait pas illogique de voir Apple se tourner à terme vers cette
solution, pour profiter des différents avantages qu’elle procure. D’une part,
en terme de design, Apple pourrait ainsi se débarrasser de la fameuse
encoche en haut de l’écran des iPhone X
. Pour cela l’intégration de la
caméra en façade est prévue directement sous l’écran. D’autre part , l’haleine
est une donnée beaucoup plus facilement et rapidement identifiable, avec très
peu de risques d’erreurs entre deux personnes mais surtout une utilisation
possible aussi bien dans le noir que dans le
froid
ou encore avec moustaches, bonnets, lunettes.

brevet-breath-id.jpg

Bien entendu, des tests devront prouver la fiabilité réelle d’un tel
système
. Quid en effet d’une fin de repas riche en ail ou en
oignons
, sans parler des vapeurs alcoolisées ou de l’haleine
fétide de certains
. Il faudra bien que ces derniers aussi aient la
possibilité de déverrouiller leur iPhone, sous peine de voir Apple assailli de
procès en tous genres !

A suivre !


source 1
, Source 2

Vous aimez ? Partagez !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here